An die Musik

Alliages insolites et délicieux,  1820-1850


Soprano

Cornet à pistons système Stoelzel, Quignon (1825)

Guitare Stauffer (1822) et guitare tierce Hell (1842)

Violone (1820)

Pianino Pleyel (1834)


Encore toute emprunte de son héritage classique, la musique du premier romantisme se déguste ici dans toute sa fraîcheur et sa simplicité, quoi qu' avec une sauce relevée...

Comme un collier de perles, ce programme est composé de petites pièces aux formes modestes et épurées, véritables petits bijoux que nous prenons soin de faire briller sous une lumière inédite !

Où le cornet à pistons se fond dans la voix pour lui répondre, l'imiter, l'orner... 

Où la guitare et le pianoforte s'enlacent comme un seul et même instrument et où le violone reprend comme un rôle de "basse-continue".

Avec en filigrane une conviction : l'art d'orner en improvisant n'a pas pu se perdre du jour au lendemain, il était encore forcément présent dans la pratique musicale du XIX° siècle, comme héritage des siècles passés. Alors redonnons-lui une place méritée, et colorons ces œuvres d'un peu de la magie de l'instant musical improvisé...  Ce qui n'est pas dans l'usage n'est pas pour autant proscrit !

Double Face dépoussière... faisant entendre des pièces d’une façon « inouïe », dans l’acception première de ce terme : « encore jamais entendu » !


Robert SCHUMANN  (1810-1856)      

Trois duos Op 43

 

Johann Kaspar MERTZ  (1806-1856)  

  Barcarolle pour guitare et piano      

 

Johann Andreas AMON  (1763-1825)       

An den Tod

 

Franz SCHUBERT  (1797-1826)

An die Musik                                               

  Du bist die Ruh 

Moment Musical  pour pianoforte

 

Franz LACHNER  (1803-1890)

Trois Lieder op 30

avec instrument obligé

  

Johann Kaspar MERTZ  (1806-1856)  

   Lied ohne Worte pour guitare solo

 

Friedrich von FLOTOW (1812-1883)/Jean-Baptiste ARBAN  (1825-1889)

Fantaisie sur Martha pour cornet                            

 

Felix MENDELSSOHN  (1809-1847)    

Lied ohne Worte  pour pianoforte       

  Duos Op 63