Ô très douce


De la Renaissance au Romantisme,

Compositions autour de la figure de la Vierge 


Soprano

Cornet à bouquin, cornet muet et cornet à pistons

Théorbe et guitare romantique

Orgue


« Ô très douce » 

« O dulcis » …

Ce programme est inspiré par la tendresse des paroles du « Salve Regina », pour lesquelles les compositeurs de toutes les époques ont rivalisé de créativité afin d'exprimer la douceur maternelle.

Un concert emprunt de féminité et d’intimité, où la chaleur des timbres mêlés se met au service de la ferveur, dans ces textes sans âge qui parlent au cœur.


 

XVIIème siècle   

 

Girolamo FRESCOBALDI (1583-1643)

Toccata avanti la Messa della Madonna (Fiori Musicali) 

     

Francesco FOGGIA (1603-1688)

O quam clemens

 

Ignazio DONATI  (1575-1638)

O Gloriosa Domina

Inclina Mater misericordiae

 

Girolamo FRESCOBALDI (1583-1643)

Recercar "con obligo di cantare la quinta parte senza toccarla"

(Messa della Madonna, Fiori Musicali)

 

 Claudio MONTEVERDI  (1567-1643)

Salve Regina a due

Sancta Maria secure miseris

 

Girolamo FRESCOBALDI (1583-1643)

Bergamasca (Fiori Musicali)

 

XIXème siècle

 

Luigi CHERUBINI (1760-1842)

Ave Maria

 

Vincenzo BELLINI (1801-1835)

Salve Regina

 

César FRANCK (1822-1890)  

Quasi Andante en RéM (L’organiste)

Ave Maria

Andantino quasi allegretto en mi m (L’Organiste)

Ave Maria à deux voix 

Poco allegretto en ut M (L’Organiste)

 

Camille SAINT-SAËNS (1835-1921)

Ave Maria

 

Giacomo PUCCINI (1858-1924)

Salve Regina