Marie GARNIER-MARZULLO,

cornet à bouquin, cornet à pistons

directrice artistique de l'ensemble Double Face

Marie GARNIER-MARZULLO débute ses études musicales au CNR de Tours où elle obtient plusieurs prix en trompette, écriture, musique de chambre... ainsi qu'une licence de musicologie à l'université. Puis au CNR de La Courneuve, où elle obtient son premier prix de trompette avant de poursuivre ses études au CNSMD de Lyon dans la classe de trompette, tout en débutant parallèlement le cornet à bouquin.

Elle achève ses études en 1995 avec un premier prix de trompette et un premier prix de cornet à bouquin, mentions très bien.

Elle est également titulaire du CA de professeur de trompette depuis 1994.

 

Actuellement, elle partage ses activités musicales entre concerts et enregistrements, (une quarantaine à ce jour), au sein de nombreux ensembles tels que Les Arts Florissants, Le Concert des Nations et Hespérion XXI (J.Savall), Les Sacqueboutiers de Toulouse, Le Poème Harmonique, La Chapelle Rhénane, Les Talens Lyriques, Le Concert d' Astrée, Elyma, Currende, Le Parlement de Musique, Allégorie, Lautten Compagney Berlin, A sei Voci, Akadêmia, Almageste, I Barocchisti, Le Baroque Nomade, Les Haulz et les Bas, Collegium 1704...... 

Ces derniers temps, elle décide de donner corps à un projet musical original issu de sa double expérience de cornettiste à bouquin et cornettiste à pistons, ce sera le début du projet DOUBLE FACE !

 

Marie Garnier-Marzullo joue sur des copies d'instruments anciens  pour ce qui est des cornets à bouquin et cornets muets, ainsi que pour la trompette médiévale à coulisse, et sur des instruments historiques XIX° pour les cornets à pistons.


Stéphanie RÉVIDAT,

soprano

Stéphanie Révidat est pianiste, organiste et chanteuse, avant d'obtenir une maîtrise en musicologie à Lyon et d'obtenir son Prix de chant avec M. Hönig, au CNSMD de Lyon. Elle débute alors une carrière de soliste dans des répertoires de musiques baroque, classique et romantique, en oratorio et en opéra. Elle intègre la Troupe de l’Opéra National de Lyon, interprète de nombreux rôles et se forme ainsi à la scène.

 

Dès lors, Stéphanie Révidat chante  sous la direction de R. Alessandrini, F. Brüggen, N. Corti, W. Christie, J. Correas, B. Haller, L. Langrée, J. C. Malgoire, E. J. Milnes, K. Nagano, H. Niquet, M. Plasson, H. Reyne ou C. Rousset, dans les plus grandes salles françaises et européennes mais aussi aux Etats-Unis, au Canada et au Japon, dans environ sept-cents concerts. Elle se produit également en récitals de lieder ou mélodies avec harpe ou piano et en musique contemporaine.

 

Pédagogue depuis vingt ans, en privé comme en institutions, elle a l'expérience de l'enseignement et transmet aujourd’hui sa passion au C. R. D. d’Orsay depuis 10 ans.

Sa discographie comporte une trentaine d’enregistrements dont son dernier disque solo de cantates d'Haendel, Scarlatti et Montéclair paru en 2016.   


Véronique BOURIN, soprano

 

 Après des études musicales au Centre d’Art Martenot de Tours, Véronique Bourin obtient son diplôme national d’études supérieures au CNSM de Lyon en 1998 dans la classe de chant Musique Ancienne de Marie-Claude Vallin.

 

La même année, elle enregistre « le ballet comique de la Royne » avec Gabriel Garrido.

 

Depuis 2000, elle chante dans l’ensemble Doulce Mémoire sous la direction de Denis Raisin Dadre avec lequel elle aenregistré les « Meslanges de Du Caurroy » en 2005, le « Grand bal à la Cour d’Henri IV » en 2006, le « Concert secret des Dames de Ferrare » en 2007, « Laudes » en 2008, « Chansonnettes, frisquettes, joliettes et godinettes » en 2014.

 

Elle participe également à de nombreux concerts sous la baguette de Paul Van Nevel dans l’ensemble Huelgas avec lequel elle a enregistré notamment Jacobus de Kerle « Da pacem Domine » et Lassus « Il canzionere di Messer Francesco Petrarca. »

 

On peut aussi l’entendre en ce moment dans le spectacle pour enfants « concert-tôt ».

 


Rémi CASSAIGNE,

théorbe, guitare romantique

Normalien, diplômé du CNSMD de Lyon, Rémi Cassaigne a plus d’une corde à son luth.Il se produit en concert et au disque au sein de plusieurs ensembles de musique ancienne : Céladon, Le Concert d’Astrée, Consonance, Jacques Moderne, la Simphonie du Marais, Les Paladins, le Baroque Nomade, Double Face.

Avec la harpiste Nanja Breedijk et la chanteuse Françoise Masset, il explore au sein de l’ensemble La Gioannina le répertoire vocal oublié du 17ème italien, se lançant avec elles dans plusieurs projets discographiques aussi pointus que donquichottesques, dont la partie émergée a néanmoins été saluée par la critique. 

 

Instrumentiste nomade, il touche la corde en boyau du luth, du théorbe, des guitares renaissances et baroques, les cordes métallique du colascione, de la chitarra battente du Gargano et de la viola da terra des Açores. Il se passionne également pour la guitare romantique et son vaste répertoire. Il collabore avec des compositeurs contemporains, Suzanne Giraud, Jean-Christophe Marti et Vincent Bouchot, à qui il a commandé un cycle de pièces sur des poèmes originaux de Michel Butor. 

 

Auteur de deux romans (Denoël) et de nombreuses traductions du suédois (Le Seuil, Albin Michel, JC Lattès, Actes Sud), Rémi Cassaigne a écrit le livret d’un opéra donné en 2014 au grand théâtre de Dijon dans une mise en scène Andreas Linos. Il travaille actuellement à la conception d’un spectacle musical pour enfants. 


Matthieu SCHWEIGER, 

pianoforte

 

Formé au CNSM de Lyon avec Eric Heidsieck et Frank Krawczyk, Matthieu

Schweiger s'est ensuite perfectionné auprès de Peter Feuchtwanger à Londres.

Il occupe actuellement le poste de professeur de piano et de pianoforte au

Conservatoire à Rayonnement Départemental de Musique, Danse et Théâtre de Mulhouse.

Passionné de musique de chambre, la recherche autour du contexte historique et culturel de chaque oeuvre est au coeur de son travail.

Cela l'amène à jouer sur divers instruments d'époque de sa collection ou à utiliser les techniques modernes de modélisation de son selon les lieux de concert.

Animé par la curiosité du répertoire à tort oublié ainsi que par la création, ses interprétations, souvent très personnelles, invitent à la découverte.

 


Élodie PEUDEPIÈCE,

violone, contrebasse

Élodie Peudepièce a choisi le violoncelle à l'âge de 8 ans pour son timbre grave, puis la contrebasse à 19 ans pour son timbre très grave !

Après des études classiques au conservatoire de Strasbourg, Paris et Rueil-Malmaison avec Philippe Noharet, elle se tourne vers la pratique des instruments anciens, et adopte le violone pour jouer sa musique de prédilection, la musique baroque. Elle forge son expérience lors de tournée dans toute l’Europe avec l'European Union Baroque Orchestra sous la direction de Lars Ulrik Mortensen et Christina Pluhar et au sein du Britten Pears Orchestra à Aldeburgh, Angleterre, sous la direction de Masaaki Suzuki.

Aujourd'hui, Elodie Peudepièce joue au sein d'ensembles en France et à l'étranger comme Le Poème Harmonique, Le Concert d'Astrée, Gli Angeli, Les Ombres, Le Banquet Céleste, Les Musiciens du Paradis, Les Cris de Paris, Pygmalion et La Chapelle Rhénane avec qui elle a enregistré plusieurs disques consacrés à Schütz, Bach, Buxtehude et Händel. Elle joue aussi régulièrement au sein de l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg, enseigne la contrebasse à L'Ecole Municipale de Musique de Saverne et assure des remplacements dans les conservatoires de Strasbourg et de Montbéliard.


Jean-Christophe DELEFORGE, 

violone, contrebasse

Formé aux CNSM de Lyon en contrebasse et à Paris en contrebasses historiques et pédagogie, titulaire du certificat d'aptitude de contrebasse, il est actuellement professeur de didactique de la contrebasse au CNSM de Paris au département de pédagogie et formation à l'enseignement. 

Il enseigne la contrebasse et la musique ancienne au CRR d'Aubervilliers la Courneuve depuis 1989. Il est également professeur au Pôle supérieur 93 depuis 2009 et intervient régulièrement à l'Ecole Supérieure Musique et Danse Nord de France en didactique et dans différents pôles d'enseignement supérieur. 

Régulièrement sollicité pour des concerts de musique de chambre et des spectacles mêlant différents arts tels que le théâtre, le cirque et les arts plastiques, il est aussi professeur au stage d' Amboise depuis 1997.

Il est souvent invité à des master classes tant en France qu' à l'étranger

(notamment en Palestine pour encadrer l'Orchestre des Jeunes de Palestine.)