Double Face, c’est l’audace et la fantaisie de changer d’instruments et de répertoire au fil du concert. 

 

 Autour d'une voix, un cornet à bouquin devient cornet à pistons, un théorbe devient guitare romantique, un violone devient contrebasse romantique, puis enfin un pianoforte vient apporter une touche inégalable à l’édifice.

 

Les artistes de Double Face prennent un grand plaisir à proposer dans un même concert des pièces d’esthétiques si éloignées, et à les rapprocher en tissant des passerelles entre la musique de la Renaissance et celle du Romantisme...

 

... Car finalement,

160 ans à peine se sont écoulés entre les dernières œuvres de Monteverdi

et les premières de Schubert !




Au cœur de notre travail, sur des instruments historiques :

 

• Plaisir et complicité entre la voix - le plus bel instrument jamais inventé ! - et les cornets, dont la rondeur de son et la volubilité sont des qualités idéales pour dialoguer et se fondre dans le chant.

 

• Redécouverte d’une pratique de l’époque romantique aussi méconnue que merveilleuse : l’association de la guitare avec le pianoforte : un duo original aux couleurs savoureuses, utilisé en tant que tel ou en accompagnement de la voix et du cornet.

 

Par ces deux chemins complémentaires, Double Face s’offre la liberté de revisiter des œuvres en les présentant sous un angle inédit, au travers d’instruments peu usités. 

 

De nouvelles couleurs à découvrir,

fantaisie, charme et entrain !